Maison Rocheleau

 

Expositions

Exposition permanente
VIE BOURGEOISE – Les dessous de la mondanité en Nouvelle-France

Ressentez l’ambiance unique du plus vieux manoir de Trois-Rivières pendant une visite guidée conçue pour vous! Plongez dans l’univers de Marie-Josephte Chastelain et de son mari Joseph-Claude Boucher de Niverville, un couple de bourgeois du temps de la Nouvelle-France. Alimentation, habillement, mœurs et coutumes… la vie de nos ancêtres n’aura plus de secrets pour vous!

Une exposition unique à Trois-Rivières!

 

Exposition temporaire
Dix ans de fouilles, ça se fête!

Cette exposition retrace les dix ans de fouilles effectuées à Trois-Rivières par le Collège Laflèche. « Dix ans de fouilles, ça se fête! » met en lumière les résultats des recherches qui ont eu lieu sur trois sites différents, soit : la place d’Armes, le monastère des Ursulines et le parc de La Vérendrye. Grâce aux artefacts, objets et photographies des fouilles minutieusement choisis par les étudiants, vous serez invités à vivre un retour dans le passé!

 

Expositions antérieures

Expositions présentées par le Collège Laflèche

  • 2015 : MUSEUM – Mémoires et curiosités trifluviennes

    Benjamin Sulte, Sœur Marguerite Marie, Conrad Godin et Dollard Dubé sont rassemblés dans cette exposition. Entrez dans l’univers de ces historiens, mémorialistes et passionnés d’histoire qui explorent différents aspects du patrimoine trifluvien. À travers différents artefacts, photos d’archives et articles de journaux, découvrez l’histoire de Trois-Rivières comme vous ne l’avez jamais vue!

     

  • 2014 : Chez Pinard. Hôtelier de père en crime, mai 2014 à avril 2015

    Chez Pinard. Hôtelier de père en crime invitait le visiteur à découvrir les secrets de la famille Pinard, propriétaires d’hôtels trifluviens depuis le Régime français. Cette famille fictive, dont les membres n’ont pas toujours été sages, a accumulé de nombreux trésors au fil des siècles. Le visiteur était appelé à les découvrir tout au long de l’exposition et à découvrir également, à travers le bar, la salle de spectacle, la salle à manger et la pièce de divertissement de l’hôtel, les différentes activités illicites qui y ont pris place.

  • 2013 : D’encre et d’histoire, mai 2013 à avril 2014

    D’encre et d’histoires invitait le visiteur à plonger dans le quotidien de la famille Hérou(x), et ce, de la fondation de la ville de Trois-Rivières à aujourd’hui. C’est à travers les journaux intimes laissés par les différentes générations de cette famille fictive que le visiteur découvrait les préoccupations personnelles des protagonistes en lien avec les évènements qui ont ponctué l’histoire trifluvienne au fil des siècles.

  • 2012 : ATTENTION FRAGILE!, mai 2012 à avril 2013

    Pendant des siècles, le fleuve Saint-Laurent demeure la principale voie d’accès à Trois-Rivières. Du temps de la Nouvelle-France, colons et engagés débarquent avec leur coffre à la recherche d’une nouvelle vie. Avec les années, des infrastructures portuaires de plus en plus sophistiquées accueillent un commerce florissant. L’exposition accueillait les visiteurs sur les quais trifluviens pour rencontrer quatre artisans du temps de la Nouvelle-France (armurier, forgeron, tailleur de vêtement et potier), un commerçant et une aubergiste. Bagages, marchandises et artefacts s’empilent sur  le quai … Attention fragile!

  • 2011 : Passion à table, octobre 2011 à mai 2012

    L’exposition Passion à table explorait un fascinant volet de notre histoire et de notre identité, soit l’alimentation. La mise en scène muséale, créée par les étudiants, dressait la table afin de nous offrir un aperçu du thème de l’alimentation grâce aux artefacts. On y présentait, entre autres, des ossements, des faïences et des ustensiles issus du sous-sol trifluvien. L’exposition Passion à table représentait une belle occasion d’explorer cette thématique bien actuelle, d’un point de vue historique.

  • 2010 : Parures et bijoux, août 2010 à septembre 2011

    L’exposition Parures et bijoux vous invitaient à  découvrir l’histoire trifluvienne à travers des artefacts provenant de fouilles archéologiques tenues à  la place d’Armes de 2006 à 2008. Ils témoignent de leurs différentes fonctions sociales et reflètent la diversité culturelle de Trois-Rivières à travers le temps. L’exposition était présentée sous la forme d’un intérieur bourgeois de  la fin du 19e siècle et combinait autant d’éléments masculins que féminins. Des boucles aux pendentifs en passant par les boutons et bagues, les thèmes de la relation homme-femme,  de la coquetterie et de la séduction étaient explorés. Cette exposition est une réalisation des  étudiants du programme Histoire et civilisation du Collège Laflèche de Trois-Rivières.